Les expéditions sont actuellement interrompues et reprendront après le mois de Ramadan إن شاء الله, néanmoins les commandes continuent d’être acceptées.

The expeditions are actually suspended and will resume after the month of Ramadan إن شاء الله, however orders continue to be accepted.

ذام المال و الجاه شرح حديث ما ذائبان جائعان

5,99 €
Aucune taxe

للحافظ ابن رجب الحنبلي

Une belle explication par l’imam ibn Rajab d’un hadith dans lequel le prophète ﷺ blâme l’avidité de l’argent et du prestige :

D'après Ka'b Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Deux loups affamés que l'on envoie près d'un troupeau ne sont pas plus dangereux (pour le troupeau) que n’est l’avidité de l'argent et du prestige pour la religion d’un homme ».

Dans une belle édition dont le texte a été retranscrit depuis 4 manuscrits et les hadiths référencés et authentifiés…

 

88 pages, pages jaunes, format 17x24 cm, couverture souple, édition دار ابن الجوزي.

  • Nouveau
Quantité

Derniers articles en stock

الوزن 0.15 kg

Nouveau produit

Pas de commentaires client pour le moment.

Outil Panel

Oui Non

Editeur de thèmes en direct

Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Attachement
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Attachement
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Attachement
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Attachement
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Attachement
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair